La Méditation du Rosaire – Mystères joyeux

« Ces grands exemples de modération, d’humilité, de patience dans le travail, de bienveillance envers le prochain, de conscience dans l’accomplissement des menus devoirs de la vie privée, on ne saurait les méditer ni se les graver ainsi, peu à peu, dans la mémoire sans qu’il en résulte insensiblement une salutaire transformation dans les pensées et […]

Lire la suite
La Méditation du Rosaire – Mystères lumineux

Dans sa Lettre apostolique de 2002 consacrée au Rosaire (« Le Rosaire de la Vierge Marie »), Jean-Paul II propose d’ajouter 5 nouveaux mystères, appelés « mystères lumineux ». Voici comment le Saint-Père explique cet ajout parmi les 3 séries de mystères déjà existantes : « Pour que l’on puisse dire de manière complète que […]

Lire la suite
La Méditation du Rosaire – Mystères douloureux

« Quiconque contemplera, non pas seulement des yeux du corps, mais par la pensée, d’aussi grands exemples de force et de vertu, comment ne brûlerait-il pas du désir de les imiter ? Que la terre se montre à lui couverte de malédictions et ne produisant que des ronces et des épines ; que son âme soit accablée […]

Lire la suite
La Méditation du Rosaire – Mystères glorieux

« Une âme qui se livre à de telles considérations est forcément enflammée d’amour et répète ce mot d’un grand saint : que la terre me paraît vile quand je regarde le Ciel ! et se console à la pensée qu’une tribulation légère et momentanée nous fait gagner une éternité de gloire (2 Cor IV, 17) (…) ; […]

Lire la suite
Comment prier le Rosaire ?

Le Rosaire est composé de trois parties, appelées Chapelets. Chaque chapelet se divise en cinq dizaines d’Ave Maria, relatives à la méditation de cinq mystères de l’Evangile. Quatre séries de mystères sont proposées à notre méditation : les mystères joyeux, lumineux, douloureux et glorieux. Commencer par faire le signe de la Croix. Réciter ensuite : […]

Lire la suite
Qu’est-ce que le Rosaire ?

« La Très Sainte Vierge, en ces derniers temps que nous vivons, a donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire. De telle façon qu’il n’y a aucun problème, si difficile soit-il, temporel ou surtout spirituel, se référant à la vie personnelle de chacun de nous, de nos familles, des familles du monde ou des communautés religieuses ou bien à la vie des peuples et des nations…

… Il n’y a aucun problème, dis-je, si difficile soit-il, que nous ne puissions résoudre par la prière du saint Rosaire. Avec le saint Rosaire nous nous sauverons, nous nous sanctifierons, nous consolerons Notre Seigneur et obtiendrons le salut de beaucoup d’âmes »

Entretien de sœur Lucie avec le père Fuentes (26 décembre 1957)

 « Si vous voulez que la paix règne dans votre foyer, récitez chaque soir le chapelet en famille »

Saint Pie X

« Je suis Notre-Dame du Rosaire.
Je vous demande de dire tous les jours le chapelet
et de changer de vie »

Notre-Dame à Fatima le 13 octobre 1917

« En considérant sérieusement et dévotement les vertus de Jésus-Christ dans les quinze mystères de sa vie, les fidèles confrères du Rosaire deviennent semblables à ce divin Maître, avec le secours de sa grâce et par l’intercession de la Sainte Vierge », écrit saint Louis-Marie Grignion de Montfort.

Le Rosaire est une méditation, une contemplation du « mystère tenu caché aux siècles et aux générations, et maintenant manifesté aux saints de Dieu, mystère qui est le Christ » (saint Paul aux Colossiens, I, 26-27).

Lire la suite