RESURREXIT SICUT DIXIT! 

Le Christ a vaincu le mal, Il a vaincu la mort ! Le Christ s’est immolé pour expier nos péchés, par sa mort et sa résurrection il nous a rendu la vie. ALLELUIA!  

Au dimanche de Pâques, à l’aube, Marie-Madeleine, accompagnée de quelques femmes, vient au tombeau. En chemin, elles se demandent qui va leur ouvrir la porte. Stupeur, à leur arrivée, elles voient que la porte est ouverte.

” Marie Madeleine se tenait près du tombeau, au-dehors, tout en pleurs. Et en pleurant, elle se pencha vers le tombeau. Elle aperçoit deux anges vêtus de blanc, assis l’un à la tête et l’autre aux pieds, à l’endroit où avait reposé le corps de Jésus. Ils lui demandent : « Femme, pourquoi pleures-tu ? » Elle leur répond : « On a enlevé mon Seigneur, et je ne sais pas où on l’a déposé. » Ayant dit cela, elle se retourna ; elle aperçoit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était Jésus. Jésus lui dit : « Femme, pourquoi pleures-tu ? Qui cherches-tu ? » Le prenant pour le jardinier, elle lui répond : « Si c’est toi qui l’as emporté, dis-moi où tu l’as déposé, et moi, j’irai le prendre. »

Jésus lui dit alors : « Marie ! » S’étant retournée, elle lui dit en hébreu : « Rabbouni ! », c’est-à-dire : Maître. Jésus reprend : « Ne me retiens pas, car je ne suis pas encore monté vers le Père. Va trouver mes frères pour leur dire que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Marie Madeleine s’en va donc annoncer aux disciples : « J’ai vu le Seigneur ! », et elle raconta ce qu’il lui avait dit.

Jean 20, 11-18  

La grande nouvelle de la Résurrection a commencé. Elle continue depuis deux millénaires à transformer le monde ! La mort n’est plus un mur, la vie n’est plus une impasse. Nous sommes attendus au Ciel, si nous savons profiter de ce temps de la Miséricorde qui nous est donné.

En ce beau jour de Pâques, n’hésitons pas à demander à notre sainte patronne Marie Madeleine ces trois grâces :

  • la prière : mettons la présence de Dieu au plus intime de votre cœur.
  • la conversion : laissons notre cœur façonner par l’amour de Dieu.
  • la prédication : rayonnons de la présence de Dieu ( Pour répondre encore mieux à la devise de notre chapitre : Ut cognoscant te! Afin qu’ils Te connaissent! )

Laisser un commentaire